Hypocrisie. Anémone, en bonne femme de gauche, planquait son pognon en Suisse

Anemone/DR
Anemone/DR

La comédienne Anémone, prétendait être écœurée par l’argent: “Le fric s’est emparé de tout, partout!” disait-elle au Parisien en décembre 2017. Malgré son dégoût, elle aimait tout de même suffisamment l’argent pour le mettre bien à l’abri en Suisse, comme le confirment les autorités de ce pays. 

Les services fédéraux ont lancé un appel pour que les héritiers de la comédienne, décédée en avril, se fassent connaître au plus vite auprès des autorités. L’appel a été lancé ce mardi et les descendants ont dix jours pour y répondre.

Anémone n’avait pas hésité à rompre l’hommage rendu à Johnny Hallyday: “Il a fait quoi? À part se déguiser et mentir? Voter à droite et fuir le fisc?”, osait-elle, pleine de cynisme. Les révélations d’aujourd’hui montrent toute son hypocrisie sur cette question, typique de la gauche.

Les gens de gauche ont cette particularité de prétendre détester l’argent, mais en sont en vérité totalement obsédés, ils projettent leur propre avarice sur ceux qui ont un rapport décomplexé avec l’argent.

D’ailleurs, c’est encore l’argent qui aura été au cœur de son embrouille avec l’équipe du Splendid, elle leur reprochait ne pas lui avoir versé ses royalties sur ses répliques cultes dans Le Père Noël est une ordure: “Et, en plus, j’ai découvert avec stupéfaction qu’ils étaient de droite!”

Source: Le Point

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici