“Il est mort comme un chien!” Donald Trump confirme la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi

Donald Trump et le Calife/DR
Donald Trump et le Calife/DR

Ce dimanche, Donald Trump vient de confirmer la mort du Calife Abou Bakr al-Baghdadi. Le chef terroriste de l’Etat Islamique “est mort comme un chien, comme un lâche” durant un raid des forces spéciales américaines en Syrie la nuit dernière.

Lors d’une conférence de presse, le président des Etats-Unis a annoncé que l’opération américaine a permis l’élimination de “nombreux compagnons d’Al Baghdadi”, et aucune perte américaines n’est à déplorer.

Le président américain qui précise avoir assisté en direct à l’assaut depuis la salle de crise indique que 8 hélicoptères ont acheminé les forces spéciales jusqu’à l’endroit où se planquait le chef ennemi. Durant le dangereux voyage, les troupes ont essuyé des tirs locaux” et ont abattu les tireurs”. Les américains ont fait sauter les murs de la planque.

Le Calife a tenter de prendre la fuite dans un tunnel, mais qui ne menait nulle part, il est mort en déclenchant sa ceinture d’explosif en tuant avec lui 3 de ses jeunes enfants.

Donald Trump a rappelé l’ironie du chef terroriste qui a voulu répandue la terreur à travers le monde et qui est finalement mort “terrifié de la force américaine qui s’abattait sur lui […] il criait, il pleurait et se doit être su! Il n’est pas mort en héros, il est mort comme un lâche en sacrifiant trois enfants avec lui.”

Cela prouve “une chose, que les Etats-Unis se battront toujours contre les chefs terroristes”, a-t-il martelé, rappelant la mort il y a peu d’Hamza Ben Laden, l’héritier d’Al-Qaïda et salué son succès: “grâce à moi en tant que chef des armées, nous avons effacer son califat”.

Il a chaleureusement remercier l’aide des autres nations: “Russie, Turquie, Syrie et Irak”, mais aussi les “Kurdes syriens” et remercier ses soldats: “les meilleurs des meilleurs personne n’est aussi fort que vous!”

C’était une “formidable nuit pour les Etats-Unis et pour le monde entier”, Al-Baghdadi a été “éliminé de manière violente, plus jamais il ne nuira” et rassurant: “le monde est plus sûr, Dieu bénisse l’Amérique!”

Source: FranceInfo

4 Commentaires

  1. […] Après avoir servi de plaque tournante du djihadisme international, la Turquie arrête régulièrement des terroristes de l’Etat islamique, afin d’éviter des attentats sur son sol. Début mai, Ankara a ainsi annoncé l’arrestation d’un haut responsable du Califat présenté comme le bras droit de son ancien chef Abou Bakr al-Baghdadi, “mort comme un chien”. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici