Violences conjugales: Schiappa et Buzyn ont oublié l’alcool!

Photo/Pixabay
Photo/Pixabay

Avec le Grenelle des Violences Conjugales, vaste colloque des acteurs étatiques et associatifs concernés par la lutte contre les violences conjugales, Marlène Schiappa et Agnès Buzyn ont commis une énorme gaffe.

Elles ont pensé à tout, bâti des enquêtes, des statistiques, des audits pour mettre fin aux violences conjugales, et elles ont oublié de mentionner… l’alcool.

Or, dans 55% des cas, ces violences sont le fait d’individus ivres! Autrement dit: les bavardages sans fin du Grenelle des Violences Conjugales ne concernent que 45% des violences constatées. C’est un peu comme si une commission sur l’éthique dans le sport de compétition oubliait de parler du dopage: tout le monde éclaterait de rire.

“Chez les femmes vivant en couple avec un consommateur dépendant de l’alcool, le risque de subir des violences est trois fois plus important que dans la population générale”, explique le Pr Michel Reynaud, qui appelle le gouvernement à prendre en compte d’urgence cette donnée dans ses réflexions.

Et le contribuable, on va lui rendre 55% de ce que cette usine à gaz lui coûte?

Source: Europe 1

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici