La banlieue commence à lâcher Macron. Mohamed Mechmache suit Yassine Bellatar

Mohamed Mechmache/DR
Mohamed Mechmache/DR

Rejoignant l’islamiste Yassine Bellatar, Mohamed Mechmache, le porte-parole d’AC LE FEU, annonce sur Franceinfo qu’il va également démissionner du Conseil présidentiel des villes, un énième truc monté par Macron pour se mettre les banlieues dans la poche.

“Il y a des sujets qui me touchent. Je me bats pour la justice sociale, égalitaire, et j’estime que là on va dans des dérives. On prend un mauvais chemin.” a-t-il déclaré en évoquant la polémique autour du voile qui a tourné au désavantage de l’Islam.

Si Macron a tenté d’éteindre l’incendie, le banlieusard l’a toujours en travers de la gorge: “Quand monsieur Blanquer donne son avis, il sème le doute”, alors que faire une provocation islamiste, c’est sûr ça ne sème pas le trouble, c’est certain…

Fidèle à ses réflexes, Mohamed Mechmache n’oublie pas de conclure sur une note menaçante: “Aujourd’hui, on joue avec le feu.”, un écho au nom de son association créée après les émeutes de banlieues de 2005, où il tient l’Etat pour responsable des violences urbaines.

Source: FranceInfo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici