Insécurité à Nantes: la candidate LR sort la grosse artillerie

Photo/Presse Océan/Droits réservés
Photo/Presse Océan/Droits réservés

Nantes est une ville de plus en plus dangereuse, ses habitants sont de plus en plus inquiets, et la municipalité socialiste regarde ailleurs. Mais les municipales approchent et la candidate LR, Laurence Garnier, a décidé de passer la vitesse supérieure.

Si elle est élue, elle entend doubler le nombre de policiers, instaurer une présence des forces de l’ordre dans la ville 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et installer 100 nouvelles caméras dans les rues.

Laurence Garnier explique: “On paye des années d’angélisme. La situation se dégrade: il y a eu près de cinquante règlements de compte armés à Nantes l’an passé. La majorité ne prend pas la mesure de ce qui se passe. On a pris dix ans de retard, ne serait-ce qu’avec la vidéo-protection.”

La population nantaise n’en peut plus. Johanna Rolland, la maire socialiste locale, détestée pour son incompétence sur les sujets de la sécurité et de l’immigration, peut commencer à préparer ses valises.

Sources: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici