Hallucinant! Bruno Le Maire rêve qu’il fait l’amour avec les entrepreneurs

Photo/Wikipédia
Photo/Wikipédia

La semaine dernière, Bruno Le Maire, l’ex-libéral qui augmente sans cesse les taxes et les impôts, s’est lancé dans une déclaration fracassante: “Entrepreneurs, nous vous aimons. Nous vous avons donné beaucoup de preuves d’amour et nous allons continuer jusqu’à la fin du quinquennat.”

Pendant sa campagne présidentielle, qui se termina par un 2,38% aux primaires de la droite, Bruno Le Maire avait écrit un livre où il parlait du rôle de la masturbation dans sa vie de couple. Eh bien, ça continue. Sauf que, cette fois, ce n’est pas Madame Le Maire qui s’y colle, mais le contribuable. Et l’ambiance est beaucoup plus sado-maso.

Sous Hollande et Macron, en six ans, les taxes, les charges et impôts sur les sociétés ont baissé exactement de… 0,3%. Mais, chaque année, inlassablement, Bercy nous a juré que cette fois, c’était la bonne: tout allait baisser, d’un coup et vite. Criminelles promesses jamais tenues, qui détruisent les derniers lambeaux de confiance du peuple pour le pouvoir!

Et maintenant, Le Maire en remet une couche en lançant son nouveau jouet: le Pacte Productif. En France, chaque fois que l’État veut violer nos économies, il nous parle de “pacte”. Comme si nous étions consentants!

Le Maire veut nous faire croire que l’imposition et la taxation des entreprises va baisser de manière spectaculaire… mais le budget 2020 est déjà bouclé. Autrement dit: on verra en 2021. Voire en 2022. Ou plus tard?

Le Maire espérait que sa petite phrase érotique allait buzzer un maximum. Mais pas une seconde. Tout le monde s’en fout. Pourquoi la France ne s’est-elle pas intéressée à cette tirade d’extra-terrestre? Pour une raison très simple: plus personne n’écoute celui qui a trahi son camp et ses idées avant de trahir les contribuables.

Nous sommes ses bêtes de cirque. Quand on vit dans une cage, on n’est pas obligé de croire le type qui tient le fouet et nous dit qu’il nous aime.

Source: Bercy, Ifrap

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici