DICTIONNAIRE MACRON-FRANÇAIS / G comme “Gabegie”

Photo/Droits réservés Montage/FL24
Photo/Droits réservés Montage/FL24

“Gabegie” est un mot très français. Le Dictionnaire de l’Académie le définit ainsi: “Désordre général dans le fonctionnement d’une administration, dans la gestion d’une entreprise, entraînant des dépenses exagérées, du gaspillage.” En temps de guerre contre le terrorisme, la gabegie s’avère fatale.

Soyons honnêtes: la gabegie a commencé avant Macron. Mais il l’a considérablement aggravée.

En quatorze ans de pouvoir, d’incompétence et d’arrogance, Mitterrand a semé dans l’État français, dans notre économie et dans nos esprits, un désordre dont nous ne nous sommes jamais relevés. Il a été le grand architecte de la gabegie.

Puis, Chirac et ses indécisions, Sarkozy et ses coups de chaud, Hollande et son incapacité à comprendre la réalité ont démultiplié le foutoir, gavé la bureaucratie, transformé le pays en une jungle de contraintes légales et fiscales uniques au monde. Et Macron continue. Il aggrave les souffrances causées par le désordre. Il ajoute de nouvelles plaies aux anciennes toujours ouvertes.

Un récent sondage indique que les deux institutions auxquelles les Français font encore confiance sont la police et l’armée. Deux ministères sur lesquels l’idéologie socialiste n’a jamais eu complètement prise. Deux ministères généralement considérés comme “de droite” et “d’ordre”. Deux ministères opposés, par nature, aux idées fumeuses et toxiques de Macron. Deux ministères anti-gabegie.

Quand il monte à une tribune pour parler de l’ordre républicain ou de la guerre, Macron joue un rôle qui ne lui va pas du tout. On dirait un freluquet qui mime Robocop. Il n’y a rien du chef militaire chez Emmanuel, ni du responsable de la sécurité des citoyens. Son incroyable discours au sujet de l’attentat de la Préfecture de Paris a choqué le peuple. Traduisons-le en français courant: “Vous ne surveillez pas assez vos voisins! Soyez vigilants! Gagner la bataille contre le terrorisme, c’est votre boulot! Moi, j’peux pas vous aider, j’ai pas le temps: j’ai un stage de poney!” 

Ce discours démoralise les Français parce qu’il aggrave leur situation. On se savait mal protégés, mais maintenant, c’est bien pire: on a un Président qui nous laisse nous débrouiller par nous-mêmes. Sur les questions de sécurité, Macron officialise la gabegie. Il en fait une ligne politique, une stratégie pour la bataille. Elle s’incarne parfaitement dans Castaner, qui est à lui tout seul une gabegie chaque fois qu’il s’exprime.

Un Président incapable de vaincre la bureaucratie est-il capable de vaincre le terrorisme?

2 Commentaires

  1. Outstanding post however , I was wanting to know if
    you could write a litte more on this subject? I’d be very grateful if you
    could elaborate a little bit more. Bless you!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici