DICTIONNAIRE MACRON-FRANÇAIS / F comme “France”

Photo/Wikimedia Commons
Photo/Wikimedia Commons

Emmanuel Macron a inventé une nouvelle langue de bois: l’intellectualisme d’État. C’est sa manière à lui de ne pas répondre aux questions gênantes: il dit des choses tellement compliquées que personne n’y comprend rien. Il noie le poisson dans une piscine de fausse philosophie. Et tout particulièrement quand il parle de la France.

En France, l’intellectuel est intouchable. Qu’il soit cultivé ou pas, brillant ou non, honnête ou pervers, l’intello est le plus souvent considéré comme un genre de prophète. Macron l’a compris très tôt et, pour se protéger contre toutes les critiques, a inventé un nouveau style de dirigeant: le Président beaucoup trop intelligent pour son peuple. “Pensée complexe” signifie “trop complexe pour vous, bonnes gens!”

C’est quand il parle de la France que c’est le plus frappant. Il parle d’un pays qui n’existe pas. Et qui ne peut pas exister, car il n’en donne pas de définition. C’est un pays-concept à géométrie variable pour salles de réunion. Un pays dont l’art est Photoshop et dont la culture est PowerPoint. Une abstraction sans âme.

C’est particulièrement frappant dans la vidéo ci-dessous, où l’on voit Macron tenter de définir l’identité française. Il n’y arrive absolument pas, c’en est gênant pour lui. Il se lance dans un monologue tellement vide, tellement absurde qu’on en a le vertige. Il part, loin, seul dans sa tête, on dirait qu’il a pris des substances. L’ennui avec Macron, c’est qu’il n’a pas besoin de prendre de substances. Il est comme ça.

Sa France est comme ça: un merveilleux château imaginaire dans un fabuleux paysage imaginaire. MacronLand, le pays où tout le monde a la pêche, où le citoyen est collaboratif, proactif et créatif. Personne n’y croit. Ce n’est pas la vraie France, la France ruinée par l’État, la France désespérée par ses politiques, la France qui travaille dans la souffrance, la France qui paye ses impôts dans la colère, la France des paysans qui se suicident, des policiers qui se suicident, des entrepreneurs qui se suicident, la seule vraie France.

La France d’en haut, la vraie, est celle de l’effort, de l’humilité, du bon sens, de la patience, du courage. C’est le peuple. La France d’en bas, la pitoyable, la toxique, est celle de nos politiciens. Et, de cette France-là, admettons, Macron est le président.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici