Une déception pour la police française. L’homme arrêté à Glasgow n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès

Xavier Dupont de Ligonnès
Xavier Dupont de Ligonnès

L’homme arrêté vendredi à Glasgow n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès, selon un test ADN qui s’est révélé négatif, a-t-on appris samedi de source proche de l’enquête.

Les enquêteurs français disposaient de l’ADN de Xavier Dupont de Ligonnès, ce qui a permis d’effectuer ce test sur l’homme interpellé vendredi à Glasgow, a-t-on ajouté de même source. “Ce test s’est révélé négatif”, a-t-on souligné.

Les empreintes de l’homme arrêté à l’aéroport ne correspondraient que partiellement à celles de Xavier Dupont de Ligonnès. L’écart entre ses yeux serait également différent. Et l’homme n’aurait que neuf doigts!

Par ailleurs, le passeport avec lequel il voyageait ne serait pas un document volé, comme annoncé précédemment.

Les empreintes digitales retrouvées à Limay, dans la maison perquisitionnée, ne sont pas celles de Xavier Dupont de Ligonnès non plus.

Par ailleurs, les voisins de Limay affirment connaître Guy Joao (nom indiqué sur le passeport), âgé de près de 70 ans, depuis 30 ans. “On a acheté ici en 1989, donc depuis 1989 on le connaît. Quand on a acheté la maison, il travaillait de nuit chez Renault”, déclare un voisin.

Ce n’est pas la première fois que les enquêteurs pensent avoir retrouvé la trace du fugitif. Au cours des huit dernières années de sa cavale, on a pensé retrouver sa trace cinq fois: dans un monastère, un casino, un hôtel, etc.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici