Manifestations à Hong Kong: la guerre des masques

Photo/Internet
Photo/Internet

Pour mettre fin aux manifestations pro-démocratie qui secouent quotidiennement la ville depuis plus de quatre mois, le gouvernement hongkongais, à la botte de la Chine, a interdit les masques. Mais les Hongkongais ont beaucoup de courage et énormément d’humour.

La ville est infestée de caméras à reconnaissance faciale. Les manifestants défilaient donc masqués. Mais Carrie Lam, chef de l’exécutif hongkongais, a interdit le port du masque dans toute la ville. On a pu penser que cette mesure allait effrayer le mouvement pro-démocratie. C’était mal le connaître.

Les manifestants ont trouvé trois parades. La majorité de la population utilise désormais des masques antipollution, qui ne tombent pas sous le coup de la nouvelle loi. Beaucoup se font des maquillages délirants, qui les rendent méconnaissables. Et les plus courageux portent des masques très drôles et carrément insolents (voir photo).

Pour info, rappelons que le port du masque a été interdit en France en 2011, sous Sarkozy. Quand il s’agit de réprimer, l’État français est toujours à l’avant-garde. Et quand on sait que Macron veut maintenant installer dans nos rues des caméras à reconnaissance faciale, les mêmes que partout en Chine, on se dit que les Hongkongais sont un exemple pour notre peuple.

Dernière minute: les manifestants prévoient d’organiser une “soirée carnaval” ce soir, samedi, dans les rues de la ville. Ça promet.

Source: The Guardian

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici