L’incroyable trahison! Des pays musulmans livrent leurs frères ouïgours à l’extermination!

Photo/Yahoo
Photo/Yahoo

Pas besoin d’être musulman pour s’en indigner: sous les yeux de la planète entière, le peuple Ouïgour est en voie d’extermination pure et simple par Xi Jinping. Mais on tombe de sa chaise quand on sait que plus de dix États musulmans approuvent officiellement cette politique d’une inhumanité sans nom.

Xi Jinping veut faire disparaître par la répression la plus violente possible toutes les religions de Chine. Toutes les églises souffrent de persécution systématique, les bouddhistes aussi. Mais ce sont les Ouïgours qui prennent le plus cher.

Ce que traverse ce petit peuple musulman de Chine défie l’entendement. Plus d’un million de personnes parquées, probablement à vie, dans des camps de concentration, dont certains sont des camps à régime sévère pour les enfants, que l’on sépare de force de leurs parents.

Un million de policiers chinois mobilisés pour harceler jour et nuit ceux qui sont encore en liberté. Séances quotidiennes de rééducation communiste, tortures, prélèvement forcé d’organes sur les bien-portants, assassinats sans jugement: toute la panoplie de l’horreur totalitaire est mobilisée par le régime de Xi contre cette population de la région du Xinjiang.

Et coup de théâtre en juillet dernier: lors d’une session de travail à l’ONU, plus de dix États musulmans ont officiellement approuvé cette politique. L’Algérie, le Pakistan, l’Arabie Saoudite, l’Égypte, les Émitats Arabes Unis, entre autres charmants pays, ont signé un document donnant carte blanche à Xi.

Vous avez forcément remarqué que les musulmans considèrent la Palestine comme le pays le plus malheureux au monde, et s’en déclarent absolument solidaires à longueurs de journées, de manifestations… et d’émeutes.

Seulement, voilà: les Ouïgours sont tout aussi musulmans que les Palestiniens, ils souffrent en ce moment mille fois plus que les Palestiniens, mais les musulmans n’en ont rien à cirer. Pire: ils envoient tranquillement leurs frères orientaux se faire découper en morceaux par le communisme, et ils applaudissent le régime de Pékin.

Trois mois se sont écoulés. Combien de musulmans français, ou d’associations musulmanes présentes en France, ont pris position sur cette réunion de l’ONU et condamné sans appel ces États? À notre connaissance, le silence le plus absolu règne.

Pourquoi cette absence de réaction, alors que la Palestine revient toutes les deux phrases dans leurs discours? Inculture? Racisme anti-jaunes? Absence d’influence occidentale ou israélienne? Nous laissons le lecteur seul juge.

Une chose est sûre: en islam, le mot “frère”, si cher à nos racailles, n’a pas le même sens que pour nous.

Source: The Washington Post

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici