L’Erasmus des Religions. C’est open-bar pour l’islamisme

Photo/Youtube
Photo/Youtube

Bruxelles est une championne du monde des mauvaises idées. Mais celle-ci pourrait coûter très cher à notre civilisation.

Faisant fi de toute laïcité, Bruxelles lance l’Erasmus des religions, un programme ayant pour but de mieux intégrer les religions à la vie civile et politique des pays de l’Union Européenne.

La méthode? Pousser les nations européennes à mieux accepter les croyants présents dans leurs frontières. Sauf qu’il y a un problème: christianisme, judaïsme et bouddhisme sont parfaitement intégrés aux sociétés européennes. Une seule religion pose problème, et dans tous les pays où elle est présente: l’islam.

Vous avez bien compris: l’Erasmus des Religions a pour but de forcer les Européens à s’adapter à l’islam. Comme s’ils étaient, eux, des immigrés, et qu’ils devaient apprendre à vivre avec le Coran.

Question: cet Erasmus va-t-il produire des règlements, des lois, surveiller et punir? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais nous connaissons l’Europe et sa volonté enragée de légiférer à la place des peuples. La nouvelle usine à gaz pro-islam pourrait coûter très cher au destin de l’Europe.

Et une info qui n’a rien d’anecdotique: l’architecte de cette nouvelle usine à gaz idéologique n’est autre que Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne. Souvenez-vous. C’était elle qui avait éclaté en larmes publiquement après les attentats islamistes de Bruxelles. Une grande sensible.

Elle a déclaré: “L’idée d’un affrontement entre l’islam et l’Occident a induit en erreur nos politiques et nos visions du monde. L’Islam occupe une place dans nos sociétés occidentales. L’Islam appartient à l’Europe. Je n’ai pas peur de dire que l’islam politique devrait faire partie de notre ensemble.”

Sensible, mais très dangereuse.

Source: Marianne

3 Commentaires

  1. Have you ever considered writing an ebook or guest authoring on other
    blogs? I have a blog based on the same ideas you discuss and would
    really like to have you share some stories/information. I know
    my subscribers would enjoy your work. If you are even remotely interested,
    feel free to send me an email.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici