Pourquoi presque 6 Parisiens sur 10 veulent fuir la capitale?

Paris/Pixabay
Paris/Pixabay

En partenariat avec l’association Qualitel, la dernière enquête de l’institut Ipsos révèle que presque 6 habitants sur 10 (59%) de l’agglomération parisienne aimeraient vivre dans une commune rurale ou une ville moyenne. En effet, plus les habitants vivent dans une petite commune, plus ils sont satisfaits de leur logement.

Les Franciliens donnent une note de 6,2 sur 10 à la qualité de leur logement, les habitants des communes rurales, eux, donnent 7. Plusieurs facteurs expliquent cette différence. Premièrement, les résidents des communes rurales et moyennes ont l’avantage déterminant de pouvoir choisir la taille de logement qui leur convient.

Alors qu’avec 10 000 euros le m² à Paris il est plus difficile d’avoir les moyens pour trouver une plus grande superficie, en fonction aussi des offres. Ce prix est aussi un critère qui explique pourquoi le taux de propriétaires à Paris est significativement moins élevé que dans les villes moyennes.

Aussi, non négligeable, les habitants de l’agglomération parisienne sont trois fois plus susceptibles d’être dérangés par des bruits venant des logements voisins ou de la rue. Peu importe les autres nombreux critères, les petites ou moyennes villes sont plébiscitées.

Seuls 19% des franciliens souhaitent rester dans la région. 13% choisiraient une autre métropole avec des préférences pour Bordeaux (22%), Lyon (18%) et Nice (14%). En général, les habitants des métropoles sont 78% à vouloir vivre dans des villes moyennes ou des communes rurales.

Source: BFM

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici