“Un repas offert par cycliste renversé”… La Corse ne veut pas de Uber Eats

Photo/Pixabay
Photo/Pixabay

Uber Eats, la société de livraison de repas filiale de Uber, s’installe en Corse. Mais certains locaux voient d’un très mauvais œil cette intrusion.

Depuis que Uber Eats a mis le pied sur l’Île de Beauté, la légendaire capacité des Corses à râler a envahi les réseaux sociaux. Bien entendu, on trouve dans cette levée de boucliers les habituels discours protectionnistes et anticapitalistes, comme sur le continent.

Mais la touche “spéciale Corse” vient d’un certain Pierre Paul Venturi, qui lance sur Twitter une opération commerciale un petit peu particulière: “Un repas offert par cycliste renversé”!

Un conseil à Uber Eats: équipez vos livreurs de casques de qualité.

Source: Corse Net Infos

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici