L’enfer fiscal dans toute l’Europe! Quel pays européen n’est plus un asile?

Shérif de Nottingham percevant les taxes/Capture d'écran
Shérif de Nottingham percevant l'impôt/Capture d'écran

C’est un triste jour pour la liberté. C’est officiel, la Suisse n’est plus un paradis fiscal! Les 28 Etats membres de l’enfer fiscal européen ont retiré cet oasis de leur liste dite “grise” des paradis fiscaux, estimant qu’elle “se conforme à tous les engagements en matière de coopération fiscale”.

Les Français ou autres ne pourront plus se réfugier dans les montagnes helvétiques pour éviter la matraque fiscale. Une nouvelle qui a réjouit le socialiste Pierre Moscovici, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande qui est maintenant Commissaire européen aux Affaires économiques.

En plus de la Suisse, quatre autres pays ont fait les premiers pas pour devenir des enfers fiscaux: l’Albanie, le Costa Rica, l’île Maurice et la Serbie. Même les Emirats Arabes Unis et les îles Marshall quittent la liste noire des paradis fiscaux, c’est-a-dire ceux qui ne balancent pas les gens au démon fiscal européen.

Il reste peu de paradis fiscaux, mais cette liste en compte neuf: les Samoa américaines, le Belize, les Fidji, Guam, Oman, le Samoa, Trinité-et-Tobago, les Îles Vierges américaines et le Vanuatu. Des pays contre lesquels l’enfer fiscal européen ne peut rien, si ce n’est geler les fonds européens qu’ils auraient pu recevoir.

Source: Le Figaro, AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici