On lui refuse l’accès à la salle de sport? Le détenu violente un surveillant et lui tranche l’oreille à coups de rasoir!

lame-de-rasoir/Pixabay
lame-de-rasoir/Pixabay

Un détenu du centre pénitentiaire de Aix-Luynes, dans les Bouches-du-Rhône, a violemment frappé et mutilé un surveillant lundi 7 octobre, car on lui avait refusé l’accès à la salle de sport. Déjà placé à en isolement pour des troubles psychiatriques, il est retourné en quartier disciplinaire. Le fonctionnaire a été hospitalisé.

Lundi dernier vers 9h45, un détenu du quartier d’isolement de la prison d’Aix-Luynes demande à accéder à la salle de sport. Il est l’objet de mesures de sécurité renforcées du fait de troubles psychiatriques.

Devant le refus du chef de secteur de répondre favorablement à sa demande pour des raisons de sécurité, la salle de sport n’étant pas équipée de passe-menottes, le prisonnier réclame une douche.

Alors qu’un surveillant l’accompagne, menotté, vers les douches, le détenu extrait une lame de rasoir dissimulée dans sa bouche. Il se met à frapper le gardien et lui tranche une partie de l’oreille, a priori le lobe, à l’aide de la lame acérée.

Maîtrisé par les personnels arrivés en renfort, l’agresseur a été replacé à l’isolement en quartier disciplinaire tandis que le fonctionnaire, grièvement blessé, était conduit à l’hôpital.

On ne peut qu’être effaré par la violence qui règne dans les prisons françaises, où les surveillants subissent de plein fouet les conséquences du laxisme judiciaire et de l’immigration entretenus à dessein par les élites tenant les rênes de notre société.

Source: Actu Penit.com

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici