Immigration: Benoît XVI remet les pendules à l’heure

Photo/Wikipedia
Photo/Wikipedia

À l’occasion de son message annuel pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, Benoît XVI a remis à l’endroit le discours du Vatican sur les problèmes migratoires.

François est-il d’accord? Probablement pas. Mais Benoît XVI, en deux phrases, a fait un grand ménage d’automne dans le foutoir idéologique instauré par le Pape actuel. Comme toujours avec Benoît XVI, c’est précis, net, sans bavures.

“Les États ont le droit de réglementer les flux migratoires et de défendre leurs frontières en garantissant toujours le respect dû à la dignité de chaque personne humaine. Les immigrés ont le devoir de s’intégrer dans le pays d’accueil, en respectant ses lois et l’identité nationale.”

Voilà un vrai Pape, qui ne se laisse pas berner par le gauchisme, et qui n’accuse pas les nations de tous les maux.

Source: Le Figaro

2 Commentaires

  1. Chère Benoit, cela est contraire aux lois divin, donc vous admettez la division avec frontière pour commencer, puis la dignité de chaque personne n’est t-elle pas être soi-même après je vous l’accorde les personnes sont formatées, tout comme vous l’êtes. J’appel cela de la dictature quand t-on oblige une personne a faire quelque chose pour pouvoir rentré, je ne parle pas de se frotter les pieds avant d’entré car là oui s’est un respect, des personnes sont obligées de laver le sol sale. Pour le petit texte “Comme toujours avec Benoît XVI, c’est précis, net, sans bavures.” revoyez l’histoire et compter le nombre de génocide. Belle et heureuse vie à tout (vivant, non-vivant), dans le respect du tout (idem)

  2. Thanks for a marvelous posting! I actually enjoyed reading it, you will be a great author.

    I will ensure that I bookmark your blog and will eventually
    come back in the future. I want to encourage that you continue
    your great work, have a nice weekend!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici