Au secours! La justice française punit le Quai d’Orsay parce qu’il lutte contre le terrorisme

Photo/Flickr Montage/FL24
Photo/Flickr Montage/FL24

Difficile de le croire, mais c’est vrai. Un fonctionnaire du Quai d’Orsay fiché S a gagné un procès contre son ministère qui l’avait rapatrié d’urgence parce qu’il était considéré comme dangereux.

Il était Français d’origine turque. Le Quai d’Orsay l’avait envoyé en poste à Washington. Puis, ses employeurs ont réalisé qu’il était fiché S et ils l’ont rapatrié immédiatement en France. Normal.

Sauf que Monsieur l’a mal pris. Monsieur ne veut pas être stigmatisé. Monsieur a fait un procès au ministère des Affaires Étrangères, et l’a gagné, devant le Tribunal Administratif de Nantes. Raison du verdict, invoquée par le juge: “L’inscription d’une personne dans le fichier des personnes recherchées ne saurait, par elle-même, suffire à fonder une telle décision”.

Question: si être fiché S ne suffit pas, alors, qu’est-ce qui suffit? Ainsi se met en place la sécurité de notre pays: en donnant raison à nos ennemis.

Source: Boursorama

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici