Un ignoble trafic. 250 personnes assassinées chaque jour en Chine pour prélever leurs organes

Photo/Joint Task Force-Bravo
Photo/Joint Task Force-Bravo

Un groupe de chercheurs londoniens vient de livrer son verdict: en Chine, l’assassinat de prisonniers des camps de concentration afin de vendre leurs organes est devenu une colossale industrie, rapportant des milliards de dollars au régime.

90 000 personnes tuées chaque année pour prélever leurs foies, leurs reins, leur mœlle épinière… 250 par jour, c’est-à-dire: une toutes les 6 minutes! C’est la statistique hallucinante annoncée par les chercheurs du China Tribunal, une association humanitaire de Londres.

Bien entendu, la Chine nie en bloc ces données. Elle sait que la communauté internationale ne pourra jamais rien prouver, car ces prélèvements d’organes ont lieu dans le millier de camps de concentration ultra-secrets qui couvrent le territoire chinois.

Le trafic d’organes est une colossale source de profit pour l’État chinois. Au pays de Xi, l’horreur est un business.

Source: The Guardian

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici