Bienvenue chez les fous: ils interdisent à leur enfant d’avoir un sexe

Image: Pixabay
Image: Pixabay

Hobbit Humphrey et Jake England-Johns, deux trentenaires britanniques, sont les parents les plus modernes au monde. Par “modernes”, entendez: politiquement corrects jusqu’à la folie.

Ils ont donc décidé que leur enfant déciderait plus tard, par lui-même, de son genre et de son prénom. En attendant, ils refusent obstinément de répondre à la question universelle: “C’est une fille ou un garçon?”.

Le petit (ou la petite) porte indistinctement des vêtements pour fille et pour garçon, et ses parents interdisent à leurs familles et leurs amis de lui parler avec un langage “genré”.

Ainsi, quand on parle l’enfant, ou de l’enfant, il ne faut pas dire “lui” ou “elle”, mais “ils” et “eux”. La mère dit: “Nous n’essayons pas de faire d’eux quelque chose. Nous voulons juste qu’ils soient eux-mêmes.”

Hobbit et Jake cachent même le vrai sexe ce leur progéniture à ses grands-parents, qui ont dû attendre 11 mois avant de savoir à quoi s’en tenir, à l’occasion d’un changement de couches.

Mais quel est donc le but de cette éducation délirante? Empêcher la petite (ou le petit) de subir l’abominable bombardement des “préjugés sexistes inconscients” qui, comme chacun sait, sont la première cause de problèmes dans le monde.

Vous pensez sans doute que ces gens sont tellement immunisés qu’ils ne trouvent de soutien nulle part. Détrompez-vous, car le grand quotidien anglais The Guardian prend la défense de leur étrange philosophie parentale, concluant ainsi son article:

“Chaque fois que nous disons à une petite fille qu’elle est jolie ou à un petit garçon qu’il est intelligent, nous devons nous arrêter et réfléchir à nos actions.”

Source: RTL

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici