L’incroyable réseau clandestin de conducteurs à Hong Kong pour déjouer les traques policières

Image : Flickr
Image : Flickr

Ils sont tenaces, courageux, intelligents, mais ils ne sont pas seuls: un réseau secret se met à leur disposition pour les transporter à travers la ville et leur permettre de rejoindre les lignes de front, ou de fuir les traques policières.

Les jeunes manifestants de Hong Kong, ceux qui affrontent la police tous les soirs, équipés de casques de chantiers et de masques à gaz, sont entrés dans leur quinzième semaine de mobilisation d’affilée.

Ils sont tenaces, courageux, intelligents, mais ils ne sont pas seuls : un réseau souterrain d’adultes possédant des voitures les transporte à travers la ville pour rejoindre les lignes de front ou fuir les traques policières.

Ce réseau, baptisé “le bus de ramassage scolaire”, connecté par des messageries cryptées, compte déjà 21 000 abonnés. Certains “chauffeurs de manifestants” peuvent ainsi rouler jusqu’à 150 kilomètres par jour pour servir la cause de la liberté hongkongaise.

Sur la banquette arrière, des T-shirts de couleurs sont mis à disposition, afin de permettre aux jeunes de se changer et d’échapper ainsi aux signalements par les forces de l’ordre, ainsi que de l’eau et parfois de la nourriture. De plus en plus de chauffeurs de taxi rejoignent discrètement ce réseau et travaillent gratuitement pour les manifestants.

Il y a dix jours, les manifestants ont lancé un appel: ils étaient bloqués à l’aéroport et devaient rejoindre le centre-ville au plus vite.

Les conducteurs volontaires ont été si nombreux à se mobiliser qu’ils ont créé un immense embouteillage sur l’autoroute! Petit à petit, c’est toute la ville qui devient un immense réseau de résistance à l’empire de Xi Jinping.

Source: Wall Street Journal

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici