La justice française s’attaque à l’affaire du milliardaire-pédophile Jeffrey Epstein, suicidé en prison

Jerrfey Epstein/DR
Jerrfey Epstein/DR

Trois victimes présumées du milliardaire pédophile américain Jeffrey Epstein ont été entendues par la police judiciaire française dans le cadre de l’enquête ouverte contre X pour viols sur mineures, annonce mercredi le parquet de Paris.

Le parquet a ouvert le 23 août une enquête préliminaire, en parallèle des procédures américaines.

Les trois victimes présumées ont été auditionnées les 27 août, 3 et 9 septembre, précise le parquet.

La police française a lancé mercredi un appel à témoins invitant toute victime ou tout témoin qui le souhaiterait à contacter le service d’enquête afin d’être entendu.

Le milliardaire, accusé d’avoir “recruté” des dizaines de mineures entre 2002 et 2005, a été retrouvé sans vie le 10 août dernier dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center (MCC) à Manhattan, où il était détenu après son arrestation le 6 juillet. Une enquête a conclu à un suicide.

Le proche du clan Clinton était en détention provisoire dans une prison de Manhattan. Vu la sensibilité de l’affaire, et sa position au sein de l’élite américaine, les informations dont il disposait sur toutes les ramifications de ce réseau pédocriminel embarrassaient des gens très puissants, probablement mouillés de près ou de loin dans ces crimes.

L’affaire Epstein a des ramifications aussi en Europe, où de nombreuses personnalités sont aussi éclaboussées, tel le prince Andrew, le fils préféré de la reine d’Angleterre ou l’agent de mannequins français, Jean-Luc Brunel.

L’enquête française vise à “mettre au jour d’éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national, mais aussi à l’étranger au préjudice de victimes françaises ou à l’encontre d’auteurs de nationalité française“, a précisé récemment le procureur de Paris Rémy Heitz.

Source: Reuters