La police nationale une nouvelle fois en deuil. Un policier du Havre se ôte la vie

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Un policier du Havre a mis fin à ses jours ce mardi matin. Âgé de 46 ans, il a servi en tant que motard au sein de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime.

C’est la femme du policier qui a trouvé son corps. Les raisons de son geste sont pour l’heure inconnues. Depuis son retour de mission pour assurer la sécurité du sommet G7 de Biarritz, l’agent était en arrêt de travail

Il s’agit du 49e suicide dans les rangs de la police nationale depuis le début de l’année.

Depuis le 1er janvier, 49 policiers, 12 gendarmes, 17 pompiers et 8 policiers municipaux se sont également ôté la vie, selon la place Beauvau. Un bilan déjà bien plus élevé qu’en 2018, année au cours de laquelle 35 fonctionnaires s’étaient suicidés.

Pour toute réponse, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé lundi la mise en place d’un nouveau numéro vert pour lutter contre la vague de suicides qui sévit dans les rangs policiers.

Source: Le Figaro/Twitter