Iran. La diplomatie iranienne pourrait libérer le pétrolier britannique Stena Impero

Stena Impero/DR
Stena Impero/DR

Ce dimanche soir, la République Islamique d’Iran a annoncé qu’elle pourrait libérer “dans les prochains jours” le pétrolier Stena Impero qu’elle avait capturé dans le détroit d’Ormuz en juillet en représailles à l’arraisonnement de son pétrolier  par les Britanniques à Gibraltar.

À la télévision d’État, lors d’une interview par téléphone, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Abbas Moussavi, a déclaré: “Les démarches nécessaires pour lever la saisie” de ce pétrolier géant suédois battant pavillon britannique “sont en cours”. Le navire avait été arrêté sous le prétexte d’une collision avec un navire iranien.

“Les dernières étapes du processus judiciaire sont en cours et si Dieu le veut, dans les prochains jours, le bateau sera libéré”, a-t-il fait savoir.

Une décision qui fait suite à la libération du superpétrolier iranien l’Adrian Darya 1, qui s’appelait originellement le Grace 1 qui avait été relâché par le Royaume-Uni car l’Iran détenait le Stena Impero.

Le diplomate a donné des nouvelles de son pétrolier qui erre en Méditerranée depuis le 18 août, date à laquelle il avait quitté Gibraltar après six semaines d’immobilisation: “Le pétrolier est arrivé à sa destination et le pétrole a été vendu”, sans en préciser l’acheteur.

Le bateau se trouve actuellement “en Méditerranée, près d’une côte”, a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Selon le site TankerTrakers.com, spécialisé dans le suivi du transport de pétrole par voie maritime, l’Adrian Darya 1 se trouvait ce dimanche soir devant le port syrien de Tartous, mais n’avait pas déchargé sa cargaison.

Source AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici