Les militants de la Ligue de défense noire africaine agressent publiquement Patrick Balkany et menacent de l’égorger

Patrick Balkany. lDNA/Capture d'écran YouTube
Patrick Balkany. lDNA/Capture d'écran YouTube

Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a été agressé jeudi dans sa commune des Hauts-de-Seine et deux hommes ont été placés en garde à vue. L’élu a été bousculé vers 17h00 jeudi et deux gardiennes d’immeubles sont venues porter assistance au maire, selon le parquet.

Les faits se sont produits non loin de la mairie, a complété une source policière, lors d’une tournée habituelle du maire dans sa ville. Deux hommes, nés en 1981 et 1989, ont été placés en garde à vue.

Les deux agresseurs font partie d’une virulente association raciste, la Ligue de défense noire africaine (LDNA). Ils ont agi de la sorte pour soutenir une boulangère de Levallois qui est en conflit avec la mairie. Au moment de l’altercation, les agresseurs ont proféré des menaces de mort.

Mon mari et son jeune directeur de cabinet ont été agressés par le président d’une ligue de défense des Africains, que nous connaissons hélas“, a dénoncé Isabelle Balkany au micro de RTL. “Ils “.

Les militants de la Ligue ont “envahi la mairie de manière extrêmement brutale il y a environ quatre mois”, a-t-elle ajouté, “soit disant pour défendre une dame qui a des difficultés avec sa copropriété“.

“Le fameux président de cette Ligue a reposé pour la énième fois la question à mon mari s’il pouvait intervenir. Ce à quoi il a répondu très calmement ‘non’. À ce moment là, ce monsieur et un autre les ont suivi; ils ont commencé à les insulter verbalement, violemment; à les serrer de très près. Juste au moment où les policiers sont arrivés, les deux messieurs ont menacé de les égorger, de les tuer”.

Le maire et les deux femmes ont porté plainte, selon le parquet, qui ajoute que l’enquête a été confiée au commissariat de Levallois-Perret.

Patrick et Isabelle Balkany sont en attente de leur jugement dans deux affaires judiciaires dans une affaire de “fraude fiscale” et de “blanchiment à grande échelle”. Patrick Balkany est par ailleurs convoqué par la police judiciaire qui le soupçonne d’avoir employé des chauffeurs de sa mairie à des fins personnelles.

Source: AFP/RTL

4 Commentaires

  1. Comment en France le gouvernement et le Président peuvent ils accepter cette association raciste et violent ?

  2. Ces racailles sont en territoire conquis et on les ‘laisse faire !!
    Ces politicards véreux droits de l hommiste, journa’ eux, associations et tout ces dangereux clowns, il faudra leur faire rendre gorge et ils devront payer pour tout ce bordel en France.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici