En quête d’encore plus de privilèges, les musulmans exigent d’être exemptés de contraventions pour stationnement gênant

Image d'illustration/Flickr
Image d'illustration/Flickr

Le 11 août dernier, plus de 1500 musulmans se sont rassemblés au stade Bouffenie, à La Rochelle, à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha, qui marque la fin du Ramadan. Une trentaine d’entre eux se sont fait verbaliser pour stationnement gênant. L’association islamique de Charente-Maritime crie au racisme.

L’association cultuelle islamique de Charente-Maritime est allée jusqu’à lancer un appel auprès de ses fidèles ayant écopé d’une contravention pour stationnement gênant, d’un montant de 135 euros.

J’ai déjà reçu une vingtaine de réponses à mon appel aux fidèles verbalisés“, indique le secrétaire général de l’association. “C’est la première fois que cela nous arrive. Les années précédentes, c’était la même chose, et pourtant personne ne se faisait verbaliser!

L’association veut porter l’affaire devant les tribunaux médiatiques afin de faire des pressions sur les autorités qu’elle accuse d’un prétendu “manque de tolérance”, spécifiquement à l’encontre des musulmans.

L’association évoque une différence de traitement par rapport à d’autres événements de masse dans la ville. “Si on prend les matchs du Stade rochelais par exemple, des centaines de supporters se garent un peu n’importe comment autour du stade. Et pourtant, la police fait preuve de tolérance et ne les verbalise pas. On demande cette même tolérance pour nos fidèles. Et on espère surtout que les policiers n’ont pas fait preuve d’un excès de zèle à l’encontre de la communauté…

La préfecture rejette ces accusations grotesques et va dans sa bienveillance jusqu’à justifier de faire son travail. “La police s’est déplacée suite à l’appel de certains riverains concernés par ces stationnements gênants. Une trentaine de véhicules ont été verbalisés suite à cette sollicitation mais aucune indication spécifique n’a été donnée aux agents. Si les personnes verbalisées trouvent cette contravention injuste, ils peuvent toujours faire appel“.

Verbaliser un musulman se rendant à la mosquée nécessitera-til donc désormais qu’un supporter de foot soit verbalisé avant? Y aura-t-il un quota de contraventions pour les chrétiens blancs comme condition préalable pour pouvoir verbaliser un musulman? Combien de Français punis pour une infraction afin que la police puisse s’autoriser de punir également un membre d’une “minorité visible”?

Source: France Bleu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici