Ile-de-France. Quinze condamnations et toujours dans la nature pour ses braquages?

Image d'illustration/Wikimedia Commons
Image d'illustration/Wikimedia Commons

A 29 ans, Mostepha est un multirécidiviste, alors qu’il devait être jugé ce mercredi après-midi au tribunal de Meaux, en comparution immédiate. Il attendra en prison pour préparer sa défense, un report à sa demande. Il est soupçonné d’avoir braqué deux supérettes dans le courant du mois d’août.

Recherché, l’homme a été arrêté ce lundi, au centre commercial des Arcades, à Noisy-le-Grand, par la BAC. Il a ensuite été transféré dans les locaux de la police judiciaire de Meaux et interrogé. Il aurait reconnu les faits lors de sa garde à vue.

Samedi 10 août, en fin de journée, il aurait braqué la supérette David Supermarket, place Nelson-Mandela, à Mitry-Mory. Le visage découvert, armé d’un pistolet d’alarme, un homme menace les gérants et leur vole les deux cents euros de la caisse et six bouteilles de whisky, puis prend la fuite.

Quelques jours plus tard, mercredi 14 août, toujours en fin de journée, à Villeparisis, dans la supérette Parisis Alimentation générale, rue Eugène-Varlin, le même homme aurait fait irruption avec la même arme et une bombe lacrymogène. Trois cents euros ont été dérobés.

En plus de ses braquages, le prévenu aurait roulé dans une voiture dont il savait qu’elle avait été volée le 12 mars. Ce qui constitue le délit de recel, qui est puni avec la même sévérité que le vol en soi.

Mostepha s’explique sur son passé judiciaire: “Je ne sais pas. C’est mon parcours. Ce sont des bêtises.” Mais la juge n’a pas goûté le terme de “bêtises” pour qualifier ces quinze condamnations. “Pour moi, ce sont des bêtises”, a-t-il insisté.

Des “bêtises” de la justice en effet, malgré ses quinze condamnations, le multirécidiviste peut continuer de braquer au grand jour…

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici