Lille. Qui a renversé un policier lors de la Coupe d’Afrique des Nations?

Supporters algériens à Paris/DR

Le 19 juillet à Lille, alors que les rues sont envahies par les Algériens fêtant leur victoire de la Coupe d’Afrique des Nations, un policier avait demandé à un “jeune” automobiliste de 24 ans de s’arrêter, mais “il s’est sauvé” en percutant le policier dans sa fuite.

Jugé lundi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Lille, le supporter algérien, qui collectionne déjà les condamnations, avec neuf mentions à son casier judiciaire, était poursuivi pour “violences volontaires envers une personne dépositaire de l’autorité publique”, “refus d’obtempérer”, “usage de cannabis” et “conduite sans permis”, ont affirmé à l’AFP David-Franck Pawletta, l’avocat du policier.

Il précise à La Voix du Nord: “il a percuté le policier qui est tombé sur la tête” et rappelle que la victime souffrait encore de “douleurs aux cervicales”.

“Je voulais juste fêter la Coupe d’Afrique, je n’ai jamais voulu écraser ce policier. Je n’ai pas vu qu’il était tombé”, clame le “jeune” dont la défense n’est pas à la hauteur de l’attaque algérienne.

Il sera condamné à dix-huit mois de prison, dont six avec sursis et mise à l’épreuve.

Cet épisode rappelle la démonstration de force algérienne dans les rues françaises et toutes les violences qui les ont émaillées, comme la statue du général De Gaulle arrachée à Evreux, dont un des casseurs a été condamné.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici