Scarlett Johansson, ciblée par les lobbies politiquement correct, mais toujours l’actrice la mieux payée au monde

Scarlett Johansson dans la tournée auprès des troupes américaines au Qatar, dans la plus pure tradition patriotique/Photo USAF
Scarlett Johansson dans la tournée auprès des troupes américaines au Qatar, dans la plus pure tradition patriotique/Photo USAF

Secouée récemment par le politiquement correct, la star américaine Scarlett Johansson, la désormais célèbre Veuve noire de Marvel, est restée en 2019 l’actrice la mieux payée au monde, pour la deuxième année consécutive, selon le classement annuel du magazine Forbes publié vendredi.

Avec les 56 millions de dollars perçus, Scarlett Johansson arrive à la huitième place du classement pour l’ensemble des comédiens, hommes et femmes confondus.

L’actrice de 34 ans, qui doit reprendre son rôle de Veuve noire l’an prochain pour un film dérivé des Avengers, a gagné 15,5 millions de plus qu’en 2018, principalement grâce au succès mondial du dernier opus de la saga, “Avengers: Endgame”, qui lui a valu un chèque de quelque 35 millions.

L’actrice a dû à de nombreuses reprises subir des attaques du politiquement correct. Cela remonte aux attaques qu’elle a enduré lorsqu’elle a incarné Motoko Kusanagi dans l’adaptation live de Ghost in the Shell. Elle avait déjà dû subir des accusations de “whitewashing”, un concept raciste d’extrême-gauche qui désigne le fait qu’un acteur ou qu’une actrice blanche joue le rôle d’un personnage qui ne l’est pas.

Quelques temps après l’actrice avait accepté un rôle d’homme transgenre dans Rub & Tug, ce nouveau projet de Rupert Sanders (déjà réalisateur de Ghost in the shell) devait revenir sur l’histoire vraie de Dante Tex Gill, un truand transgenre qui devint le parrain du Pittsburgh des années 70 grâce à une entreprise de faux salons de massage.

Une annonce qui avait provoqué la colère des associations LGBT qui reprochait à Scarlett Johansson de “voler” le rôle qui devrait revenir de plein droits à un transgenre et personne d’autre. Face a cette nouvelle campagne de violence, l’actrice avait finalement décidé de jeter l’éponge.

Elle avait accompagné sa décision d’un communiqué dans lequel elle disait comprendre les raisons des attaques LGBT, avec la volonté de communier dans le culte de la “diversité”: “Je comprends pourquoi beaucoup de gens pensent que Gill devrait être joué par une personne transgenre, et je suis heureuse que ce débat, bien que polémique, ait permis d’ouvrir davantage la réflexion sur la diversité et la représentation dans les films”.

Un an plus tard, la pilule semble avoir toujours du mal à passer. Le projet Rub & Tug est au point mort, et l’actrice n’a pu s’empêcher de revenir sur cette affaire pour le magazine As If: “En tant qu’actrice, je devrais avoir le droit de jouer n’importe quelle personne, n’importe quel arbre, n’importe quel animal, parce que c’est mon métier, et parce que ce sont les exigences de mon métier”. Plus loin, elle ajoute que “l’art devrait s’affranchir des restrictions”.

A la deuxième place du classement féminin, on trouve une nouvelle arrivante, Sofia Vergara, vedette de la sitcom télévisée “Modern Family“, avec 44,1 millions de dollars (du 1er juin 2018 au 1er juin 2019).

Elle est suivie par Reese Witherspoon (35 millions) et Nicole Kidman (34 millions), les deux comparses de la série “Big Little Lies”.

Numéro trois en 2018, essentiellement grâce à des publicités pour de grandes marques, Jennifer Aniston est cette année reléguée à la cinquième place, avec tout de même 28 millions de dollars. L’ex-vedette de “Friends” figure – aux côtés de Reese Witherspoon là encore – dans une nouvelle série qu’Apple produit pour son service de vidéo à la demande.

Parmi les nouvelles arrivantes, on trouve Elizabeth Moss, révélée par “The Handmaid’s Tale: La Servante Ecarlate“, et l’Australienne Margot Robbie.

Côté sorties, Angelina Jolie, numéro deux du classement l’an dernier, a quitté le Top 10, de même que Julia Roberts, Cate Blanchett ou Jennifer Lawrence.

Voici le top 10 féminin en millions de dollars:

1. Scarlett Johansson (56 millions)

2. Sofia Vergara (44,1 millions)

3. Reese Witherspoon (35 millions)

4. Nicole Kidman (34 milions)

5. Jennifer Aniston (28 millions)

6. Kaley Cuoco (25 milions)

7. Elisabeth Moss (24 millions)

8. Margot Robbie (23,5 millions)

9. Charlize Theron (23 millions)

10. Ellen Pompeo (22 millions)

A titre de comparaison, Robert Downey Jr., qui incarne Iron Man à ses côtés dans la saga Marvel, a été payé environ 55 millions de dollars pour son rôle dans le même film. Selon le classement Forbes des acteurs masculins les mieux payés publié mercredi, Robert Downey Jr. arrive en troisième position avec 66 millions au total, derrière Dwayne Johnson (89,4 millions) et son collègue super-héros Chris Hemsworth (76,4 millions).

Sources : AFP/Entertainment Weekly

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici