Drame! Les camps d’immigrés en Grèce, ces coupe-gorge. Un Afghan mineur poignarde trois personnes

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Un jeune Afghan de 15 ans a poignardé à mort l’un de ses compatriotes et blessé deux autres dans le camp d’immigrés clandestins de Moria sur l’île de Lesbos en Grèce.

L’incident s’est produit samedi soir dans l’unité dédiée aux mineurs isolés, où le jeune homme a attaqué au couteau un groupe d’adolescents afghans. Le motif de la dispute n’est pas encore connu.

600 mineurs et prétendus tels sont actuellement hébergés dans le camp, conçu pour accueillir au maximum 160 personnes.

Des milliers d’immigrés illégaux et de réfugiés passent en ce moment des mois à Moria et dans d’autres camps surpeuplés de l’île avant que leurs dossiers ne soient examinés.

Pour les responsables grecs, ce délai est en partie causé par le grand nombre de demandes par des migrants économiques qui n’ont pas de motifs légitimes à prétendre au statut de réfugié.

Le nouveau gouvernement grec de droite a annoncé une accélération du processus de demande d’asile, avec l’intention de renvoyer les déboutés en Turquie.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici