Ces migrants n’hésitent pas à mettre en péril la vie de leurs enfants pour fuir la France

Image d'illustration. La marine française repêche les clandestins de la Manche/©Marine nationale
Image d'illustration. La marine française repêche les clandestins de la Manche/©Marine nationale

Trente immigrés clandestins, parmi lesquels dix enfants et un bébé, ont été interceptés par les autorités maritimes jeudi 22 août alors qu’ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre.

Ces immigrés de nationalité iranienne et irakienne se trouvaient en panne de moteur. Six d’entre eux seraient “blessés”, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Les deux embarcations pneumatiques sur lesquelles ces immigrés inconscients se trouvaient naviguaient au large du Touquet (Pas-de-Calais), sur l’une des plus importantes routes de navigation, où circule près de 25% du trafic maritime mondial.

Ce sont des bateaux de pêche qui ont signalé la présence de ces deux canots pneumatiques, en panne de moteur, jeudi en fin de matinée. D’importants et coûteux moyens ont été mis en œuvre pour les retrouver.

Les immigrés clandestins ont été ramenés à Calais par un patrouilleur des garde-côtes de la douane française et remis à la police aux frontières, aux gendarmes maritimes et aux sapeurs-pompiers vers 18h00.

Sur l’une des embarcations se trouvaient 14 personnes (8 hommes, 2 femmes et 4 enfants), sur l’autre 16 personnes (5 hommes, 4 femmes, 6 enfants et un bébé).

Des immigrés clandestins tentent régulièrement de traverser la Manche depuis le littoral français sur de petites embarcations, au péril de leur vie. Le trafic maritime est dense et les courants forts dans ce détroit.

Pourtant, la France n’est pas un pays en guerre et les immigrés, même illégaux et bafouant la loi française, y sont très bien accueillis. Rien qui pourrait justifier de vouloir la quitter clandestinement pour rejoindre l’Angleterre au péril de sa vie et de celle de ses enfants.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici