VIDEO. Le vivre-ensemble à la brésilienne: un bus, un preneur d’otages, un tireur d’élite…

Image d'illustration/Wikimédia Commons
Image d'illustration/Wikimédia Commons

Ce matin à Rio, 31 personnes ont été prises en otage par un homme armé dans un bus. Apres plusieurs heures de vaines négociations, le preneur d’otages a été abattu par les forces de l’ordre.

Mardi 20 août, un homme armé retenait en otage au moins 31 passagers dans un bus sur un pont à Rio de Janeiro. Au tout début de la prise d’otages, vers 5h30, 37 personnes se trouvaient à bord du bus, mais six d’entre elles ont été par la suite relâchées.

De nombreux policiers étaient présents sur place, tentant dans un premier temps de négocier avec le ravisseur, qui selon le site internet d’information G1 était armé d’un pistolet et avait avec lui un bidon d’essence. La circulation automobile sur ce pont, extrêmement dense en ce tout début de matinée, était paralysée.

Après quatre heures de prise d’otages et de négociations, l’homme est descendu du bus et a immédiatement été abattu par les forces de l’ordre. “Il a été nécessaire de tirer” sur l’homme, a déclaré à la télévision Globo le colonel Mauro Fliess. Selon le média brésilien, tous les otages se portent bien.

Pour l’instant les motivations ainsi que le profil de l’homme sont inconnus mais la violence dans la société multiculturelle du brésilienne est endémique et le gouvernement du président Bolsonaro, élu sur une promesse de l’endiguer, a encore du pain sur la planche.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici