VIDEO. Qui peut bien vouloir faire un feu d’artifice pour les prisonniers de Fresnes?

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Des “Hou! Hou!”, ont remplacés les applaudissements, juste après le bouquet final, pour saluer le feu d’artifice sauvage tiré dans la nuit de ce dimanche à lundi devant la prison de Fresnes. Une pratique qui se répand pour fêter l’anniversaire de prisonniers.

Selon les informations du Parisien, le spectacle de pyrotechnie a commencé à 2h20, six hommes ont tirées des fusées à l’intérieur du domaine, sont envoyées en direction de la prison.

L’administration pénitentiaire précise même que: “deux d’entre eux ont notamment été aperçus par les agents des miradors 2 et 3 au niveau d’un espace poubelles situés près des logements. Ces deux individus ont dans un premier temps mis le feu aux poubelles puis lancé des fusées d’artifice”.

Les artificiers sauvages ont pris la fuite par le poste situé à l’entrée du site pénitentiaire avenue de la Liberté, dès l’arrivée de la police de L’Haÿ-les-Roses. Près d’un des miradors, les fonctionnaires ont néanmoins mis la main sur plusieurs boîtes de feux d’artifice.

Une belle surprise pour les détenus mais ce feu d’artifice fait beaucoup moins sourire les surveillants du centre pénitentiaire. Comme l’explique le syndicat FO pénitentiaire:

“Cela commence à être récurrent et agaçant ces spectacles. Cela peut provoquer des incendies encore plus graves. Nous avons interpellé la direction locale de la prison en demandant la fermeture du domaine pénitentiaire chaque nuit”.

En effet, il y a moins de deux semaines à la prison de Belfort et des cas ont également été signalés récemment aux Baumettes à Marseille ou en Bretagne. Il s’agissait à chaque fois de fêter l’anniversaire d’un détenu.

Source: La Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici