Agression à la machette en Charente. Une sexagénaire entre la vie et la mort frappée par une jeune femme

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Une femme d’une soixantaine d’années a été frappée à la tête d’un coup de machette, à son domicile à Saint-Cybardeaux. Son fils s’est vu amputer de deux doigts de la main. La femme qui les a agressés est rentrée à leur domicile par effraction.

Les pompiers de la caserne de Rouillac, appelés pour une intervention dans un corps de ferme au petit village de Saint-Cybardeaux, près d’Angoulême, n’ont pas caché leur surprise en découvrant les victimes d’une agression ultra-violente.

En effet, ils ont porté secours à une sexagénaire et à son fils de 36 ans, victimes d’une agression à la machette par une jeune femme rentrée dans leur corps de ferme par effraction.

La mère de famille souffre d’une très grave facture du crâne suite à un coup de machette en pleine tête. Selon un témoin, “son corps est lacéré de partout”.

Héliportée entre la vie et la mort au CHU de Poitiers lundi soir, elle a été opérée d’urgence avant d’être placée dans un coma artificiel. Son pronostic vital est engagé.

Quant au fils de la victime, amputé de deux doigts par un coup de machette, il a été transféré à l’hôpital d’Angoulême avant d’être pris en charge par des spécialistes de la main à la clinique Saint-Joseph.

L’assaillante, âgée de 27 ans, a été interpellée et placée en garde à vue. Elle porte elle-même des blessures aux jambes suite au tir d’une arme à feu de faible puissance, sans que l’on puisse connaître avec exactitude l’origine de ses lésions.

Pour l’instant, aucune information n’a été révélée par le parquet d’Angoulême sur les suites judiciaires de l’affaire.

Source: Sud-Ouest

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici