Ils sont fous ces Macroniens! Mustapha Laabid, député LREM, condamné à 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité

Mustapha Laabid, député LREM/Wikimedia Commons
Mustapha Laabid, député LREM/Wikimedia Commons

Ce mardi 6 août, le tribunal correctionnel de Rennes a condamné le député LREM, Mustapha Laabid, à six mois de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 10.000 euros d’amende pour abus de confiance. Le Macronien qui tapait dans la caisse prétexte la maladresse…

Le député d’Ille-et-Vilaine était poursuivi pour abus de confiance au préjudice d’une association d’insertion professionnelle qu’il présidait jusqu’à son élection en 2017. Il est soupçonné d’avoir utilisé à des fins personnelles des fonds du collectif Intermède, une association gavée exclusivement de subventions publiques.

Selon le tribunal, le montant du préjudice s’est élevé à 21 545 euros: “ces détournements apparaissent comme conséquents”. D’après les juges, la défense de Mustapha Laabid ne tient pas, cela ne peut pas être de simples “erreurs de gestion”, expliquant “la régularité des détournements” avec une “intention frauduleuse”.

Une fois élu député en juin 2017, il a continué ses détournements de fonds publics. Le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité.

Mustapha Laabid n’était pas présent à l’énoncé du jugement. Lors de l’audience, en juin, il avait avancé une gestion “maladroite et approximative” des fonds de l’association qu’il présidait, tout en se défendant de toute volonté d’enrichissement personnel.

Son avocat, William Pineau, a annoncé que Mustapha Laabid va faire appel et qu’il reste député “tant que la cour d’appel n’a pas statué”.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici