Hommage à Franck Chesneau, le pilote de bombardier d’eau mort vendredi dans un accident

Image d'illustration/Capture d'écran Twitter
Image d'illustration/Capture d'écran Twitter

Un hommage a été rendu, ce mardi 6 août à Nîmes, à Franck Chesneau, le pilote de bombardier d’eau mort vendredi dans l’incendie de Générac (Gard), lors d’une cérémonie où il a été élevé au grade de chevalier de la Légion d’honneur par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Le pompier est mort alors qu’il combattait les flammes avec son bombardier d’eau, ce soldat du feu est mort durant ce combat, “il est parti en héros”, a déclaré le ministre de l’Intérieur durant son éloge funèbre.

Christophe Castaner a évoqué la vie de “courage”, “d’engagement” et de “passion” du pilote de 49 ans, marié et père de deux enfants, Tom 14 ans et Lola 17 ans.

Franck Chesneau était pilote de chasse dans l’armée de l’Air et avait appris à “des générations entières à prendre les commandes de nos avions” avant de rejoindre en 2008 la sécurité civile pour devenir “pompier du ciel”.

Au cours de cette cérémonie, le pilote a été fait chevalier de la Légion d’honneur et médaillé de la sécurité intérieure, échelon or, à titre posthume. Le sens du sacrifice et du devoir l’honore, et la patrie lui en est reconnaissante.

Vendredi, à 17h20, Franck Chesneau, victime “d’une perte de repères” en entrant dans une épaisse fumée, selon les enquêteurs, avait trouvé la mort dans le crash de son avion, un Tracker 22 de la sécurité civile, alors qu’il combattait les flammes. “Toute la vérité sur cet incendie sera faite (…), la justice sera rendue, nous vous la devons”, a promis le ministre.

Une dizaine de départs de feu quasi simultanés avait été recensée, ne laissant guère de doute sur l’origine criminelle des incendies. Dans le cadre des enquêtes ouvertes pour “destruction volontaire de forêt de nature à créer un dommage corporel”, deux personnes avaient été brièvement placées en garde à vue.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici