Deux mises en examen pour le meurtre d’un artisan près de Fougères. Le suspect déjà connu de la justice pour vols et violences aggravées

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Les deux hommes, âgés de 48 et 57 ans, suspectés d’avoir tué à l’arme blanche le mercredi 31 juillet au soir un artisan dans son entreprise de Saint-Georges-de-Reintembault ont été mis en examen. L’un de deux suspects “est déjà connu de la justice correctionnelle pour des faits de vols et violences aggravées“.

Deux hommes “ont été mis en examen pour extorsion avec violences ayant entraîné la mort” après le décès d’un artisan-commerçant de 57 ans aux abords de son entreprise de Saint-Georges-de-Reintembault (Ille-et-Vilaine).

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire. L’un des deux suspects est connu de la justice correctionnelle

Mercredi vers 19h30, un artisan-commerçant qui tenait une boutique de motoculture dans cette petite commune d’Ille-et-Vilaine à une heure au nord de Rennes, avait été tué par arme blanche.

Les deux suspects, âgés de 48 et 57 ans, interpellés jeudi, habitent à proximité de Fougères (Ille-et-Vilaine) pour l’un et Saint-Georges-de-Reintembault pour l’autre. Ce dernier “est déjà connu de la justice correctionnelle pour des faits de vols et violences aggravées“, a indiqué le parquet.

Source: AFP