Angers. Les voleurs mettent le feu pour effacer leurs traces. “200 000 € de préjudice pour 150 € de butin”

Image d'illustration/Pexels
Image d'illustration/Pexels

Dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 août, un violent incendie a détruit huit véhicules de la société Polleniz, à Beaucouzé, dans la communauté urbaine d’Angers. Les voleurs auraient voulu effacer leurs traces de leur larcin.

Les pompiers ont été appelés à 3 heures du matin. Plus d’une heure et demi a été nécessaire pour maîtriser un violent incendie qui a réduit en cendres huit véhicules professionnels de la société.

Selon les premières constatations des enquêteurs de la compagnie de gendarmerie d’Angers, le feu a été mis à un seul véhicule avant de se propager aux autres voitures.

C’est dans cette première voiture incendiée qu’il manquait des pièces. Le volant, deux sièges et deux pare-chocs ont été enlevés. Il s’agirait donc de trafiquants de pièces auto qui auraient mis le feu pour effacer les traces de leurs méfaits.

On a un préjudice de plus de 200 000 € pour un butin de 150 ou 200 €“, estime le directeur général de Polleniz. “Certains véhicules étaient neufs. On devra aussi refaire le parking qui a fondu, et remplacer une porte vitrée qui a explosé à cause de la chaleur“.

Le directeur général, en colère, pointe la récurrence des actes délinquants dans la zone industrielle. “Nous avions déjà été cambriolés. D’autres sociétés également. On se pose donc des questions: comment se protéger? Doit-on rester dans ce type de zone? Ça ne peut plus durer“.

Source: Le Courrier de l’Ouest

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici