Avignon. Mohammed El Mathari stationne en pleine route, conduit ivre et sans permis, frappe sa femme enceinte, puis se roule par terre de colère devant les policiers

Image d'illustration/Pxhere
Image d'illustration/Pxhere

Les policiers municipaux de Cavaillon ont procédé au contrôle d’un véhicule arrêté en pleine voie de circulation. Son conducteur, en état d’ivresse et sans permis, était en train de donner des coups à sa femme enceinte, en présence de leurs deux enfants.

Une fois interpellé, Mohammed El Mathari, âgé de 33 ans, condamné déjà sept fois pour des conduites sous l’emprise de l’alcool, s’est roulé par terre devant les policiers, dans un mouvement de colère.

Jugé devant le tribunal correctionnel d’Avignon le prévenu s’est justifie en disant avoir frappé sa femme en raison de ses reproches d’avoir trop bu. Sa femme, elle, a dit ne pas avoir été frappée et a apporté son soutien à l’agresseur devant le tribunal.

Mohammed El Mathari a écope d’une peine de deux ans de prison, dont un an avec sursis, assortie d’une mise à l’épreuve pendant deux ans. Le tribunal aussi décidé de son maintien en détention.

Il a en outre été condamné à l’obligation de soins et l’interdiction de fréquenter les débits de boissons. Il ne pourra pas non plus conduire pendant un an. D’ailleurs, le tribunal a également prononcé la confiscation de son véhicule Renault Scénic.

Source: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici