Un prédateur homosexuel agresse 17 petits garçons pendant son service civique dans une école de Bormes-les-Mimosas

Justice. Image d'illustration/Pixabay
Justice. Image d'illustration Photo: Pixabay

Un Hyérois de 21 ans en service civique dans une école de Bormes-les-Mimosas a été condamné à une peine de trois ans de prison pour atteinte sexuelle sur des petits garçons. Il a aussi l’interdiction de se rendre à Bormes ou au Lavandou, de renter en contact avec des mineurs, ainsi qu’une obligation de soins.

Il a été poursuivi pour avoir porté atteinte aux garçons de CE1, CE2, CM2, en tout 17 victimes lorsqu’il intervenait dans les écoles dans le cadre de son service civique pour donner des cours de soutien en informatique.

Les ont été commis, lorsqu’il se retrouvé seule, avec la moitié d’une classe dans une salle un peu à l’écart. “Un enfant s’est plaint de s’être fait caresser le sexe en classe. Il en a parlé à ses parents qui ont déposé plainte”, précise le président du tribunal.

Une fois la parole libérée, d’autres victimes se sont manifestés. Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu avoir passé la main sur le ventre, les jambes ou l’entrejambe de plusieurs mineurs. Il a motivé ses actes par “des pulsions”.

Les avocats des parties civiles affirment que l’affaire a provoqué des séquelles psychologiques chez les jeunes victimes. “Ils avaient confiance en l’école et ne pouvaient pas imaginer qu’un tel personnage pouvait s’y trouver“.

Pour le représentant du parquet, qui a requis 4 ans de prison et 5 ans de suivi socio-judiciaire avec interdiction d’entrer en contact avec des mineurs, le rôle de la justice est de mettre hors d’état de nuire ce type d’individus. “L’école est un sanctuaire et les enfants s’y sentaient en sécurité”.

Source: Var Matin

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici