Inédit! La VRAIE solution à la précarité de la rentrée scolaire. On vous dit comment aider les plus pauvres sans dépenser d’argent

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Avec l’Allocation de Rentrée Scolaire, le gouvernement va encore jeter de l’argent par les fenêtres à plus de 2 milliards d’euros sous prétexte de permettre à des familles modestes de pouvoir acheter des fournitures scolaires. Mais le gouvernement s’acharne à appliquer la pire de toutes les nombreuses solutions qui existent. On vous donne la VRAIE solution au problème.

Si le but était vraiment de soulager le coût de la rentrée scolaire aux familles les plus modestes, alors la solution de l’Etat est la plus inefficace.

En effet, au lieu de taxer la famille modeste pour ensuite lui “rendre” cet argent, le plus honnête, le plus rapide et le plus efficace aurait encore été de ne pas le lui prendre cet argent.

Solution: Baisser les impôts et les taxes pour qu’au moins ces familles puissent avoir le gain de cette allocation. Baisser les taxes pour faire gagner le montant de l’allocation, soit environ 400€ et cette dépense sociale deviendra inutile.

Nul besoin de perfusion de l’Etat si l’Etat ne nous vole pas au préalable cet argent. Ou à défaut encore, un crédit d’impôt peut-être une solution.

Sachant qu’en plus cet argent n’est lui aussi soumis à aucun justificatif, cette allocation a le plus grand risque de partir dans un tout autres types de dépenses que les fournitures scolaires…

1re solution: Des tickets de papeterie sur le même modèle que les tickets restaurants, simple à mettre en oeuvre, le système a déjà prouvé son efficacité. Ainsi les mauvaises langues ne pourront pas critiquer l’usage de cette allocation, puisque cet argent ne pourra être dépensé que dans le cadre de sa mission de bienfaisance.

2eme solution: Les établissements scolaires reçoivent les fournitures pour tous les élèves. Inutile de distribuer l’argent à tout le monde, le coût des fournitures est directement versé aux écoles. Soucieuse de l’argent des contribuables, la hiérarchie académique aura à cœur de dépenser avec sagesse cet argent pour le bien de ses élèves.

Et enfin la MEILLEURE solution, la plus juste: les chèques-éducation.

L’Etat alloue à chaque famille un chèque-éducation selon le calcul du coût d’un élève, et sur le modèle d’un ticket restaurant, avec ce chèque les élèves peuvent s’inscrire dans l’école de leur choix, libérés de la prison de la carte scolaire.

Ils peuvent choisir des établissements publics ou privés, les établissements enverront ensuite chaque chèque à l’Etat pour que celui ci assure le coût de chaque élève scolarisé selon le calcul. Les coûts excédentaires demandés par les écoles privées, resteront à la charge des parents.

Ces chèques-éducation sont la garantie que tous les élèves de France et de Navarre puissent obtenir les moyens de leur éducation, en toute justice fiscale, et sociale.

Source: Ouest France

3 Commentaires

  1. Hi i am kavin, its my first occasion to commenting anyplace,
    when i read this paragraph i thought i could also make comment due to this
    sensible piece of writing.

  2. You really make it appear really easy together with your presentation however I to find this topic to
    be actually something that I feel I would by no means understand.
    It sort of feels too complicated and extremely wide for me.

    I’m looking forward on your subsequent publish, I will attempt to get the dangle of it!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici