Ras-le-bol à Nantes! Un pompier agressé par jour en Loire-Atlantique

Image d'illustration/Wikimedia Commons
Image d'illustration/Wikimedia Commons

Une quinzaine de pompiers ont protesté, samedi 20 juillet, devant le château des ducs de Bretagne à Nantes. La raison de leur ras-le-bol? Des agression gratuites contre les soldats de feu. Rien que pour le centre nantais Gouzé, entre 30 et 40 pompiers se sont fait agresser depuis le début de cette année.

Pendant quelques minutes, les pompiers ont déployé une banderole pour dire “Stop aux agressions”. Ils sont rencontré un grand soutien auprès des passants.

Depuis le 1er juillet, un sapeur-pompier se fait agresser chaque jour en Loire-Atlantique“, dénonce le syndicat Sud au Service départemental d’incendie et de secours  de Loire-Atlantique. Tout récemment, deux pompiers ont été agressés devant le centre de secours, trois autres ont été menacés de mort intervenant sur une rixe en centre-ville…

Quinze plaintes ont été déposées par des pompiers depuis le début de l’année et les 30 à 40 pompiers qui se seraient fait agresser en 2019 sur le seul centre de Rezé.

Cette nouvelle réalité change les conditions de l’intervention, pour les pompiers. Ils doivent intégrer cette nouvelle donne. “Désormais, on n’a plus en tête uniquement la victime mais on doit aussi prendre en compte l’environnement”.

Ces agressions ne sont pas une nouveauté, mais elles tendent à s’intensifier. “Hier, c’étaient des insultes. Aujourd’hui ce sont des menaces de morts et des agressions physiques.”

Source: Ouest-France

2 Commentaires

  1. Very nice post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I’ve
    really enjoyed browsing your blog posts. After
    all I’ll be subscribing to your feed and I hope you write again very soon!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici