La statue du Général de Gaulle saccagée, déboulonnée, et écroulée par les partisans algériens orgueilleux de leur victoire

Général de Gaulle/Wikicommons
Général de Gaulle/Wikicommons

A Evreux, ce samedi 20 juillet au matin, la statue du Général de Gaulle gisait sur le sol de la place éponyme souillée de traces de gomme. La signature de la furie algérienne qui s’est emparée du lieu.

Ce vendredi 19 juillet 2019, à quelques minutes de la victoire algérienne à la Coupe d’Afrique des Nations, une centaine de partisans algériens ont envahi le centre-ville d’Evreux, à grands coups de klaxons et de hurlements.

Moto-cross et scooters se sont livrés à un gymkhana sur la place du Général de Gaulle fraîchement rénovée. La place toute blanche se marquant petit à petit d’une multitude de traces de gomme laissées par les “stunts” des cyclomotoristes.

Pire, dans la soirée et malgré une forte présence policière, la récente statue du Général de Gaulle, scellée et inaugurée le 18 juin dernier, a été dessoudée.

Preuve en est que brader l’Algérie aux fellagas au prix de la trahison des pieds-noirs et des harkis n’était pas suffisant pour se faire apprécier des algériens. La chute de ce symbole est l’allégorie d’un pays qui s’effondre, et le sort tarpéien de ce personnage, le rappel fondamental de l’immortalité de ce mythe.

Ironie de l’Histoire, la statue de l’homme qui a donné l’indépendance à l’Algérie en signant les Accords d’Evian s’étendait encore au sol ce matin en attendant sa réinstallation; alors que les services municipaux s’activaient à nettoyer la place, tentant de lui rendre sa blancheur originelle.

D’autres événements ont également défiguré la soirée: une voiture emboutissant un fourgon de police, des échauffourées dans le quartier de Nétreville…

Source: Actu.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici