La France entière se barricade pour contenir les violences algériennes de ce soir

Supporters algériens. Image d'illustration/DR
Supporters algériens. Image d'illustration/DR

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été mis en oeuvre sur tout le territoire par certains préfets pour contenir au maximum les violences inévitables des supporters algériens ce soir suite à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

Plusieurs préfectures: Bouches-du Rhône, Gard, Vaucluse, Ain, Rhône, Côte-d’Or, Isère, Savoie ont pris des arrêtés interdisant notamment le transport et l’usage de produits combustibles et des pétards et feux d’artifice. Selon les cas, il est aussi interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique ou de se dissimuler le visage.

Un bon sens provincial qui tranche avec la lâcheté de la capitale et de son préfet de police, Didier Lallement qui laissera les Champs-Elysées être le théâtre d’un déferlement de violence. Un écran géant sera même installé pour retransmettre le match sur la façade de l’Institut du Monde Arabe, a annoncé son président, Jack Lang.

Alors que le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant l’usage de pétards et la consommation d’alcool dans la rue. Cet arrêté valable de cet après-midi à samedi matin dans tout le département interdit aussi la vente d’alcool à emporter, la détention ou le transport de carburant dans des récipients et l’utilisation de feux d’artifice sur la voie publique.

En complément, la métropole de Lyon va “retirer les silos à verre et poubelles qui pourraient alimenter les casseurs” dans les quartiers concernés et s’assurer que les chantiers soient “nettoyés de tout ce qui pourrait servir de projectile” comme les pavés.

La préfecture de l’Ain a pris des mesures quasi similaires après les “importants troubles à l’ordre public” survenus dimanche soir. Elle interdira en outre “de se cacher le visage ou d’avoir des équipements destinés à mettre en échec les moyens utilisés par les forces de l’ordre”.

Mesures comparables dans l’Est, à Strasbourg, la préfecture a même du reporter un concert. Vesoul interdit la vente d’alcool à emporter et l’usage de feux d’artifices ou de fumigènes.

La ville de Montbéliard a même annoncé l’instauration d’un couvre-feu “pour les mineurs de moins de 14 ans”. Une mesure qui rappelle celles de la guerre d’Algérie sauf que cette fois la guerre est livrée dans toute la France.

Source: Le Dauphiné Libéré

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici