Effroyable! Merkel avoue que sa politique est dictée par la gamine Greta Thunberg

Greta Thunberg/wikicommons
Greta Thunberg/wikicommons

La chancelière allemande a reconnu, ce vendredi 19 juillet, que la politique écologique de son gouvernement avait été guidée sous l’influence de l’effrayante nouvelle croisade des enfants organisée par l’adolescente suédoise Greta Thunberg. Véritable marionette de Georges Soros dans son objectif fou de destruction de l’Occident et de ses fondements.

“Le sérieux avec lequel Greta et beaucoup, beaucoup de jeunes gens nous ont signalé que c’est de leur vie dont il s’agit […] cela nous a amenés à nous attaquer à la chose de manière plus décidée”, c’est avec ces paroles effroyables qu’Angela Merkel confesse que la politique de la chancelière, qui dirige des millions d’Allemands et par extension des millions d’Européens, est commandée par l’action moutonnière d’une bande de gosses endoctrinés.

Ces aveux surgissent au moment même où la subversion fait rage à Berlin. En effet, ce vendredi l’adolescente fait fureur devant des centaines de jeunes dévots sous le mot d’ordre “Fridays for Future” (les vendredis pour l’avenir).

Les vieilles recettes marxistes fonctionnent toujours, et la culpabilisation est le moteur polluant de sa révolution: “Quand tu es un activiste pour le climat, en particulier un jeune activiste pour le climat, on a souvent la sensation que l’avenir du monde dépend de nous, et c’est un fardeau lourd à porter”.

Une indignation stérile face à un ennemi imaginaire qui permet à une enfant qui fait l’école buissonnière de donner des leçons: “Ce ne sont pas nous qui n’en faisons pas assez, ce sont le gouvernement, le monde économique et les médias qui n’en font pas assez ”. Danke, Herr Professor.

C’est une déstabilisation d’autant plus redoutable que la jeunesse occidentale est biberonnée au marxisme depuis de nombreuses décennies, un véritable jeu d’enfant pour Soros et tous ses conjurés.

Le national-socialisme a échoué, alors la revanche de l’Allemagne sera l’international-socialisme, Greta, son nouveau Führer pour nouveau Reich européen de 1000 ans, et un nouveau peuple…

Source: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici