Vandalisme! La plus vieille église de Cambrai saccagée

L'église Saint-Géry à Cambrai/OT Cambrai
L'église Saint-Géry à Cambrai/OT Cambrai

L’église Saint-Géry à Cambrai a été la victime d’une violente attaque samedi 6 juillet. Des trésors ont été détérioré, ses effigies de Saint Antoine de Padoue et de Jeanne d’Arc ont été violemment projetées au sol par une femme âgée d’une cinquantaine d’années, qui souffrirait de troubles psychiatriques.

Une fidèle de la paroisse Saint-Géry de Cambrai a surpris, samedi 6 juillet, une femme d’une cinquantaine d’années en train de saccager les trésors sacrés de la plus ancienne église de la sous-préfecture du Nord.

Elle a aussitôt alerté les services de police qui sont arrivés à temps pour empêcher cette femme de poursuivre ses exactions plus avant. La vandale aurait été prise de démence et sera soumise à une expertise psychiatrique.

Deux statues qui sont chères aux paroissiens, celles de Saint Antoine de Padoue et de Sainte Jeanne d’Arc, ont été violemment projetées au sol, où elles ont explosé. La chute de la première a gravement endommagé le sol de l’église.

L’ampleur des dégâts ne s’arrête pas là, d’autres trésors sacrés ont aussi été saccagés. Ainsi le voile de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus a subi des dégradations. La statue de Saint Joseph a perdu sa main. Des bénitiers, des vases et des décorations ont été endommagés.

L’auteure présumée des faits serait donc une femme de 57 ans, sans domicile fixe, suivie pour des troubles d’ordre psychiatrique selon les premières investigations des enquêteurs.

Source: Le Figaro/La voix du Nord

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici