Gaspillage! Les “slips contraceptifs” du Planning familial avec votre argent

Un slip contraceptif pour hommes/DR
Un slip contraceptif pour hommes/DR

L’égalité homme-femme jusqu’à la contraception! Le Planning familial fera la promotion toute l’année la contraception masculine. Un atelier de couture “slip thermique” a eu lieu jeudi 20 juin, à Orléans. Ne riez pas, c’est votre argent!

Pour le commun des mortels, il existe un contraceptif masculin, le préservatif. Et bien non! Il y a le slip contraceptif! Une méthode méconnue qui existe pourtant depuis les années 70.

Jeudi 20 juin au soir, le collectif quimpérois Thomas Bouloù (comprendre Tomma bouloù qui en breton, signifie “remonte-couilles”) était invité par le Planning familial, qui tenait son assemblée générale au Centre régional d’information jeunesse. Il a animé, en soirée, un atelier de couture de ces fameux slips.

Des slips contraceptifs ou contraception thermique, dont Erwan, 40 ans, est utilisateur: “Il faut le porter 15 heures par jour pour que ce soit efficace. Cela consiste à augmenter la chaleur des testicules de 34 à 36 ou 37°C”, explique-t-il. Une méthode dite “naturelle” de contraception.

L’engin de torture n’est pratiquement pas commercialisé (sauf par le DR Mieusset, à Toulouse) et il faut donc le fabriquer soi-même: il s’agit de créer un trou à l’avant du slip et d’y glisser – très délicatement sous peine de torsion très douloureuse… – la verge et le scrotum. Les testicules, eux, sont remontés manuellement à l’entrée des cavités inguinales. Bien au chaud, donc.

Un atelier d’hommes, par les hommes pour les hommes où la dignité virile déjà perdue rend accessoire le port de l’instrument. De quoi se réjouir du gaspillage de l’argent public qui ne se contente pas de se perdre dans des excentricités ridicules comme cet atelier, mais ajoute à la forfanterie une apologie de la stérilité et une dévirilisation assurée en attendant la vasectomie pour tous.

Pourtant des simples chaussettes dans des sandales sont tout aussi efficaces. Le meilleur contraceptif reste encore le ridicule.

Source: La République du Centre

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici