A partir de demain les Français sont enfin libres! C’est le jour de “libération fiscale”

À partir de ce vendredi 19 juillet, le salarié moyen va garder pour lui tout l’argent de son travail. Jusqu’à présent depuis le 1er janvier jusqu’à aujourd’hui tout le fruit de son travail n’a servi qu’à payer ses impôts, donc les dépenses de l’Etat, l’assistanat, les gabegies, les homards géants du gouvernement et les coups de matraque à sa prochaine protestation.

Un salarié célibataire français aura travaillé cette année jusqu’à aujourd’hui, jeudi 18 juillet pour payer ses impôts, taxes et cotisations sociales et sera libre d’utiliser pour ce qu’il veut son argent qu’à partir de demain, le vendredi 19. En effet, jusqu’à ce jour 100% des salaires étaient spoliés par l’Etat.

Ce jour symbolique est le fruit de l’étude “la pression fiscale et sociale” de l’Institut Molinari que révèle le Figaro ce matin. Chaque année le think-tank libéral basé à Bruxelles calcule le jour à partir duquel les français ont finit de payer leurs impôts.

Cinq jours après la fête nationale, les salariés français pourront donc célébrer le “jour de libération fiscale” qui arrive plus tôt que l’année dernière, où la libération était le 27 juillet 2018. Il s’agit de la deuxième amélioration en deux ans, “2018 et 2019 marquent une rupture, avec l’amorce d’une baisse de la fiscalité en France“, selon Nicolas Marques, le DG de l’Institut Molinari.

Un calcul d’ailleurs très optimiste, car selon d’autres calculs, incluant les droits de succession qui forment un impôt sur les morts. La pression fiscale est donc en réalité encore plus élevée que le “jour de libération” ne le suggère.

Source: BFM, Le Figaro/Institut économique Molinari

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici