Le Congrès américain auditionne les Gafa en matière des pratiques monopolistiques des ces multinationales

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Des dirigeants d’Amazon, Apple, Facebook et Google ont été interrogés mardi par une commission de la Chambre américaine des représentants sur des accusations de pratiques anticoncurrentielles.

La sous-commission chargée de l’antitrust au sein de la commission des Affaires judiciaires de la Chambre des représentants, n’a pas autorité à sanctionner des compagnies. Cependant, ses membres ont profité de l’audition pour exprimer leur mécontentement à l’égard de certaines pratiques monopolistiques des géants du numérique.

Le président démocrate du panel, David Cicilline, a pressé un représentant d’Amazon de répondre aux accusations selon lesquelles le site utilise des données qu’il recueille sur les vendeurs indépendants de sa plate-forme pour développer et vendre lui-même certains produits, entrant ainsi en concurrence avec lesdits vendeurs.

Nate Sutton, l’un des principaux conseillers juridiques d’Amazon, a déclaré que les données étaient seulement utilisées pour définir les produits que les clients souhaitaient afin de les proposer sur le site. “Les algorithmes sont optimisés en fonction de ce que les clients veulent acheter, quel que soit le vendeur”, a-t-il dit.

En revanche, aucune question n’a été posée en lien avec les enquêtes ouvertes par le département de la Justice et la Commission fédérale du commerce (FTC), l’autorité de la concurrence aux Etats-Unis, sur les pratiques des Gafa.

Les géants du numérique étaient auditionnés mardi par plusieurs commissions du Congrès. La commission sénatoriale des banques, à majorité républicaine, s’est montrée très critique envers des responsables de Facebook pour leur projet de monnaie virtuelle Libra.

Source: Reuters

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici