Viol, tortures ou actes de barbarie… Un couple en garde à vue après la mort de leur bébé d’un an

Hôtel Saint Georges, le lieu du crime/Capture StreetView
Hôtel Saint Georges, le lieu du crime/Capture StreetView

Le parquet de Nancy a ordonné, ce lundi 15 juillet, la garde à vue d’un couple à Nancy, soupçonné de la mort de sa petite-fille âgée d’un an. L’enfant est décédée aux urgences pédiatriques à l’hôpital d’enfants de Nancy-Brabois, samedi 13 juillet. L’enquête est élargie à viol, tortures ou actes de barbarie.

Une une procédure judiciaire a été ouverte pour “meurtre sur mineur de quinze ans, accompagné de viol, tortures ou actes de barbarie”. En effet, le bébé serait décédé des suites d’actes de maltraitance infligés par ses parents, selon les premiers éléments de l’enquête.

Le drame a eu en vraisemblance eu lieu dans une chambre d’hôtel, rue Tapis-Vert, à Nancy, à l’hôtel Saint-Georges, un miséreux bâtiment reconverti, depuis plusieurs années, en logements sociaux où logent les parents de la victime. Cet hôtel est régulièrement utilisé par les services sociaux comme logements provisoires par des personnes frappées par des difficultés sociales.

L’enquête de police se doit déterminer ce qu’il s’est passé ce samedi, et les jours précédents la mort de l’enfant décédée à l’hôpital de Nancy-Brabois peu de temps après son arrivée aux urgences dans un état d’une extrême gravité.

Source: L’Est Républicain

1 COMMENTAIRE

  1. … [Trackback]

    […] Information to that Topic: fl24.net/2019/07/15/viol-tortures-ou-actes-de-barbarie-un-couple-en-garde-a-vue-apres-la-mort-de-leur-bebe-dun-an/ […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici